photo portrait du formateur
Joseph Éric Tremblay, Kostom konseil et formateur en entreprenariat

L’entreprenariat : L’art d’être son propre patron

Rêver d’être autonome, maître de son temps, d’avoir la capacité de « faire les choses comme on le pense » ou enfin de pouvoir changer le monde. Bien de bonnes raisons évoquées par plusieurs pour démarrer son entreprise. Sujet de rêves, de réflexions et de discussions animées mais combien stimulantes !

Pour plusieurs, ce passage à l’autonomie est souvent un exercice complexe, voire stressant. Pour d’autres, un projet d’affaires, c’est un peu comme se lancer dans le vide ou similaire à une embauche dont le futur employé serait vous-même et que le contrat était à long terme.

Cette démarche est donc sérieuse, elle demande préparation et commande de répondre à un certain nombre de questions fondamentales :

-Pour quelles raisons je veux démarrer mon entreprise ? La fuite ou le défi, par exemple.
-Suis-je dans une situation personnelle, physique et psychologique optimale ?
-Quelles sont les compétences ou habiletés que je veux mettre à profit ?
-Quelles aptitudes ou capacités me serviront ou seront sollicitées et quelle sera mon attitude quant  aux défis qui se présenteront sur ma route ?
-Enfin, quelles sont mes valeurs personnelles et celles que je veux attribuer à mon entreprise ?

Les réponses à ces questions constituent le ciment de la fondation de l’entreprise. Ce bref tour d’horizon permet donc de bien comprendre le but et la démarche, de valider la volonté et de faciliter la compréhension du contexte dans lequel ce projet évoluera. Un bon promoteur amène un projet moyen à la réussite, un promoteur moyen l’affaiblira !

Une question subsiste toujours et fait l’objet de plusieurs tentatives de réponse:  qu’est-ce qu’un bon promoteur ? Il y a de nombreuses réponses et toutes sont liées à un regroupement de qualités que la personne devrait posséder : la volonté, le sens de l’organisation, la confiance, la sociabilité et l’optimisme en font partie mais en vérité, certains entrepreneurs sont affables, discrets ou peu confiants et ils réussissent très bien. Leur clef de réussite, une qualité fondamentale qui les animent tous : l’humilité. Reconnaitre ses limites et ses capacités. C’est par cette reconnaissance de nos lacunes ou nos faiblesses, ainsi que par l’ouverture, que l’entrepreneur aura la capacité d’écouter le conseil ou de le demander.

Au Québec, ce sont près de 75 % des entreprises qui ne passent pas le cap des 5 ans, pour différentes raisons, certes, et parfois par choix du promoteur. Sur les 25 % qui réussissent, les ¾ ont tous un point en commun : ils ont un plan d’affaires et un mentor ou un conseiller à leurs côtés! Il y a ceux qui prennent conseil et le cherchent et ceux qui y résistent. Un promoteur se doit d’être humble. Oui, il peut être flamboyant ou présent sur la scène publique, mais il reste réceptif et ouvert à l’autre, aux visions différentes et accueille avec respect le commentaire.

Et si nos poussions la réflexion encore. Existe-t-il un promoteur idéal, une idée unique, un projet idéal, un contexte rêvé, de parfaits partenaires, l’endroit par excellence, l’affaire du siècle et la possible approbation de tous ? Et bien, poser la question, c’est de faire la démonstration simple de l’évidence. Un projet, c’est une recette complexe qui comporte une part de variables, une part de rêve, une part de connu et une pincée d’incontrôlables.

L’entreprenariat, ce n’est pas un moyen de fuir ou de se rebeller; c’est un pouvoir que l’on s’accorde pour rendre réels nos rêves et nos ambitions. L’entreprenariat, c’est un mode de vie, une façon de faire différemment, un moyen d’influencer notre environnement et de changer le monde !

_______________________________________________________________________________________________________________

Joseph Éric Tremblay est un ex-militaire qui, à sa sortie des forces armées, a été animateur radio et entrepreneur depuis près de 20 ans. Aujourd’hui, il est consultant conseil en développement des affaires. En compagnie de son amoureuse, ils ont fondé les entreprises Kostom konseil Inc. et Kostom performance. www.kkinc.ca en plus de lancer différents projets dans la communauté tels que Vétérans en valeur et le projet Komodo au Centre de formation professionnelle Le Pavillon-de-l’Avenir où il est formateur en entreprenariat.

_______________________________________________________________________________________________________________

Formation suggérée: 

Lancement d’une entreprise

Centre de formation professionnelle Le Pavillon-de-l’Avenir

_____________________________________________________________________________________________________________